Sélectionner une page

L’avis d’Habitat EnR :
Les nouvelles technologies énergétiques pour l’habitat

Nos conseils

Le solaire thermophotovoltaïque

Des chercheurs du MIT (Massachusetts Institute of Technology) sont parvenus à améliorer le rendement d’une cellule photovoltaïque grâce à l’association de matériaux innovants composés de cristaux nanophotoniques et de nanotubes de carbone. Il devient ainsi possible de...

lire plus

A l’heure où le changement climatique est de plus en plus présent dans l’actualité, les normes de la construction tendent de plus en plus à imposer une bonne gestion de l’énergie. Et pour cause, le secteur du bâtiment est le plus gros consommateur d’énergie en France. Habitat EnR, spécialiste des énergies renouvelables, revient avec nous sur quelques nouvelles technologies énergétiques pour l’habitat.

Des études estiment qu’il représente 46% de la consommation énergétique nationale, loin devant le transport (27%) et l’industrie (24%). Il est donc normal de constater que le secteur du bâtiment est aussi un des secteurs qui rejette le plus de gaz à effet de serre (CO2).

A lui seul, il représente 25% de ces rejets. Améliorer la performance énergétique, c’est donc lutter contre le phénomène du changement climatique. De plus, avec les progrès technologiques, on voit apparaître de nombreuses innovations dans l’habitat qui offrent des solutions pour aider les habitants à mieux maîtriser l’énergie, en plus de leur assurer un confort amélioré dans la maison.

Une maison intelligente avec la domotique

Afin de bien comprendre ce qu’est la domotique, son application mais aussi ses avantages, il est intéressant de connaître son histoire. L’histoire de la domotique commence en 1970. Pierre Sardin, qui vient de Bruxelles, crée la première maison intelligente. Bien sûr, à l’époque, contrairement à aujourd’hui, la construction d’une maison intelligente était extrêmement coûteuse, notamment au niveau des systèmes informatiques permettant de contrôler le logement. En effet, il y a 50 ans, un ordinateur ne pouvait pas tenir dans une poche. Il prenait une pièce entière, sans compter sur le fait qu’il n’était pas accessible au grand public. C’était donc très compliqué à mettre en place.

A l’heure actuelle, qu’est-il possible de faire avec la domotique ? Avec cette nouvelle technologie, il est possible de réaliser une multitude de contrôles via les nouvelles technologies. Des choses que monsieur Pierre Sardin avait déjà fait à l’époque telles que contrôler son éclairage, sa sécurité, ses caméras de vidéosurveillance, la porte de garage, son électroménager ou même encore ses volets.

Aujourd’hui, il est possible de faire tout ça en plus de contrôler le réseau informatique d’une maison. Par exemple, nous pouvons éteindre les ordinateurs, allumer la télévision, mettre en route le vidéoprojecteur, etc…

Installation de la domotique

Tout d’abord, il faut définir vos besoins pour pouvoir répondre à des questions déterminantes :

  • Qu’est-ce que je veux faire ?
  • Comment je veux le faire (neuf, rénovation, etc…) ?
  • Quels sont mes moyens financiers ?

Ces questions sont importantes puisque ces trois critères vont définir sur quelles facettes de la domotique il faudra s’orienter : filaire ou sans fil. Le leader du filaire est KNX. C’est tout simplement un automate dans votre tableau électrique qui va contrôler l’ensemble des équipements de votre maison via des interrupteurs connectés, des prises connectées ou bien des lumières connectées.

Il peut aussi être connecté en wifi ou via un réseau câblé de votre maison, par exemple, sur votre box informatique de façon à pouvoir y accéder depuis internet. La technologie sans fil, quant à elle, fait référence à toutes les technologies se connectant grâce à de la radiofréquence (le bluetooth, le wifi, le 433 MHz et le 868 MHz).

Leurs applications sont les mêmes que pour le filaire à la différence que la technologie sans fil revient beaucoup moins chère à l’installation. Elle possède néanmoins un inconvénient majeur. Comme il s’agit de radiofréquence, cette innovation est déconseillée aux personnes sensibles aux ondes. Il est à rappeler que vous pouvez être conseillé et accompagné en faisant appel à un professionnel compétant comme Habitat EnR.

Pratique pour les appartements

En effet, l’installation dans des appartements est peu compliquée avec de la rénovation légère étant donné que l’on vient mettre des micros modules derrière les éléments déjà existants. Par exemple, pour domotiser une prise, il suffit d’enlever la prise du mur, mettre un micro-module entre les fils électriques qui sortent du mur et remettre la prise en place. La transformation est donc invisible.

L’avis Habitat EnR sur la domotique est très positif. En effet, bien qu’elle ne soit pas encore très courante dans les foyers français, cette technologie présente de nombreux avantages en termes d’économie d’énergie et de lutte contre le dérèglement climatique. Si elle est bien conçue, ce type d’installation peut permettre de réaliser entre 25 et 30% d’économie d’énergie par an. A l’heure où les factures sont de plus en plus conséquentes, ce n’est donc pas négligeable.

Ces économies deviennent possibles car les habitants ont une vision beaucoup plus précise de la consommation de leur logement en temps réel et peuvent ainsi la réguler selon leurs besoins. De plus, cette nouvelle technologie de l’habitat peut aussi adapter elle-même les systèmes énergétiques de la maison.

Par exemple, des détecteurs d’ouverture de fenêtre sont capables de couper le chauffage lorsque les occupants décident d’aérer une pièce. Enfin, la programmation automatique peut abaisser la température des pièces et la réguler pendant votre absence ou encore mettre en marche des appareils électroménagers pendant les heures creuses. La domotique permet donc de rendre sa maison plus confortable et plus économique, pour votre portefeuille et pour l’environnement.

Les innovations dans le domaine du solaire

Pour combattre le changement climatique et faire des économies d’énergie, le solaire est clairement une solution d’avenir. En effet, cette technologie permet d’atteindre l’autosuffisance et est totalement gratuite. Sur les toits des maisons françaises, on voit de plus en plus de panneaux photovoltaïques. Cependant, cette technologie est encore en évolution et de nouvelles innovations pointent le bout de leur nez.

A l’image de la domotique, des français ont développé un système pour rendre les panneaux intelligents afin de faire encore plus d’économies. A Locminé, en Bretagne, les panneaux solaires sont équipés d’un module novateur : un EMS (Energy Management System). Ce système de routage informatique a été développé pour utiliser à chaque moment l’énergie la moins onéreuse. Le boîtier décidera aussi de consommer directement ou de stocker l’électricité produite dans une batterie. Ainsi, en fonction du prix de l’énergie, il décidera de lui-même s’il doit puiser dans les réserves, solliciter l’énergie produite en direct ou s’approvisionner par le réseau afin de toujours garantir le meilleur prix pour les habitants.

Autre innovation dans le secteur du solaire : des fenêtres capables de produire de l’électricité. L’idée totalement révolutionnaire est développé par SolarWindow Technologies. Cette entreprise est parvenue à transformer les fenêtres en de véritables supports photovoltaïques. Mieux encore, cette nouvelle technologie est capable de produire 50 fois plus d’énergie que des panneaux solaires classiques posés sur le toit d’une habitation, notamment grâce à des matériaux toujours plus performants. Cette prouesse technologique est rendue possible par le revêtement liquide séché à basse température qui recouvre les surfaces en verre.

De plus, ce film est totalement transparent. Ce procédé est répété à plusieurs reprises afin de garantir un authentique générateur d’électricité. Ces fenêtres photovoltaïques, selon l’avis d’Habitat EnR, préfigure l’avenir des maisons de demain. Des logements qui produisent leur propre énergie et qui ne rejettent pas de gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Cette technologie est d’ailleurs tellement prometteuse que l’entreprise prévoit même de déployer sa technologie sur les vitres des véhicules, leurs toits ouvrants et même leurs rétroviseurs.

Les énergies renouvelables, et en particulier le solaire, possèdent de nombreux avantages pour l’habitat. En tant que plus gros émetteur de gaz à effet de serre, ces nouvelles technologies peuvent permettre de réduire drastiquement ces émissions afin de lutter contre le dérèglement climatique. De plus, étant basées sur des ressources durables et gratuites, elles permettent aux particuliers de faire de bonnes économies sur leurs factures énergétiques.

Selon l’avis d’Habitat EnR, toutes ces nouvelles technologies représentent le futur du secteur du bâtiment car elles possèdent de nombreux avantages au vue de la situation actuelle. Bien entendu, d’autres technologies sont aussi intéressantes comme celles qui gèrent la production d’eau chaude sanitaire, la bonne qualité de l’air ou encore l’isolation de la maison. Habitat EnR aura l’occasion de nous en parler dans de prochains articles.

Contact